Denzel Dumfries aurait un pied en Premier League ! Aucun avis homms2013

349 mots pour vous donner de l'information 1 habillage

Après le très fort intérêt de Manchester United pour le latéral droit interiste l’été dernier, c’est au tour d’une autre club anglais de se positionner sur le Néerlandais Denzel Dumfries. Selon la Gazetta dello Sport, Aston Villa rentre dans la course pour signer le champion d’Italie. 

Si je vous dis Ligue des Champions et Premier League, à quoi pensez-vous ? Liverpool ? Manchester City ? Arsenal ? Chelsea (très bonne blague)? Eh non se ne sont pas de ses cadors dont je parle mais bien d’Aston Villa. L’équipe basée à Birmingham est actuellement à une victoire de la qualification pour la Ligue des champions. Une perspective qui oblige les Villans à devoir se renforcer. La Gazzetta dello Sport déclare que Dumfries serait dans le viseur de l’équipe dirigée par Unai Emery.

L’arrière droit néerlandais de 28 ans a régulièrement joué sous la direction de Simone Inzaghi cette saison (29 matchs, 3 buts, 4 passes décisives) , mais semble susceptible de partir à la fin de la saison. Considéré comme une valeur marchande importante, il pourrait être vendu afin de générer des ressources pour d’autres renforts nécessaires pour la saison prochaine. Dumfries a donc des chances de faire ses valises. Son prix devrait tourner autour des 30 millions d’euros, pas de quoi effrayer Aston Villa. Mais attention, ils ne sont pas les seuls sur le coup, Manchester United avait déjà tenté sa chance l’été dernier sans réussite. Il ne fait pas de doute qu’ils retenteront le coup au prochain mercato.

Un remplaçant à trouver

S’il devait partir, les Nerazzurri ont identifié Amar Dedic du RB Salzburg comme un remplaçant intéressant. Malgré leur succès en championnat, le club milanais doit encore vendre avant de pouvoir apporter quelques renforts avant la saison prochaine. Le mercato ouvre ses portes sans tarder, les réponses à nos questions ne devraient pas tarder !

Lire la suite sur Sport.fr .

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés