Dacia, la revanche des voitures moins chères Aucun avis

Les immatriculations de la marque roumaine de Renault ont grimpé de 28,5 % dans l’Hexagone l’an dernier, à contre-courant du marché automobile. Ses véhicules bon marché font recette dans un contexte de constante augmentation des coûts.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés