Corée du Sud : Yoon Suk-yeol, un nouveau président sous la menace nord-coréenne Aucun avis

Élu d’extrême justesse en mars, le conservateur Yoon Suk-yeol, 61 ans, prend officiellement ses fonctions présidentielles ce mardi 10 mai à Séoul. Ce va-t-en-guerre notoire, sans grande expérience politique, s’installe au pouvoir au moment où la Corée du Nord poursuit ses multiples tirs de missiles et menace de reprendre ses essais nucléaires.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés