Contre la haine en ligne, la pression s’accentue sur les réseaux sociaux Aucun avis

Une étude française montre que les efforts de YouTube pour écarter les contenus racistes semblent porter leurs fruits. Mais d’autres géants du Web se montrent plus laxistes, en particulier Twitter qui vient d’être mis en demeure par la justice.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés