La polémique enfle autour de l’invitation de la Grande Mosquée de Paris aux commémorations du 11-Novembre Aucun avis

Le recteur de la Grande Mosquée de Paris, Chems-Eddine Hafiz, s’est indigné, jeudi 11 novembre, qu’aucun représentant de l’institut religieux n’ait été convié au 103e anniversaire de l’Armistice. Une intervention fustigée samedi 13 novembre par le Conseil français du culte musulman (CFCM), alors que l’Élysée regrettait une « erreur sans doute logistique » avec l’envoi d’invitations tardives.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés