« Cœur du Sahel », de Djaïli Amadou Amal, les femmes invisibles de la grande ville Aucun avis

Après Les Impatientes (prix Goncourt des lycéens 2020), Djaïli Amadou Amal éclaire dans son nouveau roman Cœur du Sahel une autre facette de la condition des femmes dans le nord du Cameroun.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés