Chili : un économiste installé aux États-Unis, arbitre inattendu de la présidentielle Aucun avis

Bien que loin du Chili, l’économiste Franco Parisi a surpris en arrivant troisième avec près de 13 % des voix lors du premier tour du scrutin présidentiel du dimanche 21 novembre. De quoi prétendre au rôle d’arbitre du second tour, qui opposera le 19 décembre le candidat d’extrême droite José Antonio Kast et son adversaire de gauche, Gabriel Boric.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés