Chez les « tradis », les restrictions à la messe en latin ont toujours du mal à passer Aucun avis

Au cours de l’audience générale de ce mercredi 4 mai, des mères de prêtres doivent remettre au pape François des milliers de lettres lui demandant de revenir sur son motu proprio Traditionis custodes. Promulgué en juillet dernier, l’acte papal limitant strictement la célébration selon la liturgie préconciliaire est toujours très difficilement accepté chez les fidèles de cette forme.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés