« C’est pas méchant, on a tous déjà touché des filles », la causerie passe mal à Angers… Aucun avis homms2013

Corrigé par Montpellier (0-5), Abdel Bouhazama a tenu une causerie choquante à la veille de la journée internationale des droits des femmes.

Eternel lanterne rouge en Ligue 1 avec 10 petits points au compteur, Angers s’est fait sévèrement corriger par Montpellier (13ème, 30 pts) à l’occasion de la 26ème journée de championnat (0-5). Une rencontre à l’issue de laquelle Abdel Bouhazama, entraîneur angevin, s’est montré plus fataliste que jamais : « Je pense que c’est mort pour le maintien », alors que le SCO se retrouve à douze unités du RC Strasbourg, le premier non relégable. Pour autant, ce n’est pas ses propos précédemment cités qui ont choqué en interne.

Avant que ses hommes ne soient lancés dans l’arène, Abdel Bouhazama a pris la décision d’utiliser un levier inattendu en revenant sur l’emballement médiatique autour d’Ilyes Chetti, son défenseur suspecté d’avoir commis des attouchements sur une jeune femme : « Il a dit : ‘c’est pas méchant, on a tous déjà touché des filles’. On était tous choqués, sans réaction devant un truc pareil », a indiqué un joueur angevin dans les colonnes de L’Equipe et d’Ouest-France. Des propos qui font tâche à la veille de la journée internationale des droits des femmes.

Plus d’informations à venir…

Lire la suite sur Sport.fr .

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés