« C’est ma première autopsie » : au commissariat, 2e partie Aucun avis

Drames, suicides, accidents : la mort entre régulièrement par effraction dans le quotidien des policiers. Jusqu’au « cadavre de trop », qui bouleverse jusqu’aux plus aguerris. La suite de notre récit, une année en immersion auprès des policiers de Roubaix (Nord).
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés