Centrafrique : un ancien chef rebelle recherché par la CPI Aucun avis

La Cour pénale internationale a annoncé jeudi 28 juillet avoir émis un mandat d’arrêt contre Noureddine Adam, ex-chef rebelle de la coalition Séléka, pour de présumés « crimes de guerre » et « crimes contre l’humanité ». Il est l’une des figures du renversement du président François Bozizé en 2013.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés