Ce que disent encore les ruines d’Oradour-sur-Glane Aucun avis homms2013

Il y a 75 ans à Oradour-sur-Glane, 642 villageois étaient massacrés par la division SS Das Reich en déroute. La conservation des vestiges du village limousin, détruit par les SS après la tuerie, pose des questions sur l’intérêt d’entretenir des sites marqués par les crimes nazis. « La Croix » s’était rendu sur place en 2014, à l’occasion du soixante-dixième anniversaire de la tragédie. Reportage

Lire la suite sur La Croix.com - Les derniers articles : Toutes catégories .

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés