Cacao : la hausse des prix ne profite pas aux petits producteurs ivoiriens Aucun avis homms2013

62 mots pour vous donner de l'information 0 habillage
Le cacao se vend trois fois plus cher qu’il y a un an sur les marchés. À la Bourse de New York, la tonne a même atteint la barre des 10 000 dollars. Pourtant, les cultivateurs du premier producteur mondial d’ « or brun », dont la moitié vit sous le seuil de pauvreté, ne bénéficient pas de cette hausse des prix.

Lire la suite sur Les 50 derniers articles du journal La Croix .

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés