BTP : la canicule devient un motif de chômage technique Aucun avis homms2013

58 mots pour vous donner de l'information 0 habillage
Un décret du gouvernement publié le 28 juin, reconnaît la canicule comme motif de chômage dans le BTP. Cette décision permet d’ouvrir la voie à des indemnisations en cas d’arrêt de chantier. Les pics de chaleur, qui ne durent qu’un ou deux jours, ne sont pas concernés par ce décret.

Lire la suite sur Les 50 derniers articles du journal La Croix .

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés