Bronchiolite : ce que pourrait changer le « vaccin » de Sanofi Aucun avis

L’Agence européenne du médicament a approuvé, vendredi 16 septembre, la commercialisation du nirsevimab, un anticorps monoclonal protégeant du virus responsable de la bronchiolite. Ce traitement préventif sous forme d’injection unique permettrait de limiter significativement les hospitalisations de nourrissons.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés