Biodiversité, le Nord doit-il financer les aires protégées du Sud ? Aucun avis

Ce lundi 11 octobre s’ouvre pour quatre jours, en Chine, la « COP 15 biodiversité ». Une session virtuelle, qui sera suivie d’un sommet en présentiel à Kunming au printemps 2022. Les enjeux sont cruciaux : préserver et restaurer les écosystèmes dont nous dépendons. Derrière l’un des objectifs – 30 % d’aires protégées en mer et sur terre d’ici à 2030 –, une question clé : qui doit payer ?
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés