Bercy se penche sur les frais de transmission bancaires en cas de décès Aucun avis

À la mort d’un proche, la clôture du compte du défunt peut coûter cher : 233 € en moyenne, selon l’UFC Que choisir. Des associations de consommateurs dénoncent les tarifs jugés excessifs pratiqués par les banques. Le ministère de l’économie pourrait réglementer ces frais dans la future loi sur le pouvoir d’achat.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés