Avec l’élection de Pezeshkian, le retour d’une « cohabitation » à l’iranienne Aucun avis homms2013

49 mots pour vous donner de l'information 0 habillage
Massoud Pezeshkian est devenu vendredi 5 juillet le premier président réformateur depuis deux décennies en Iran. Si sa marge de manœuvre est ténue face au guide suprême et aux Gardiens de la révolution, son élection illustre une soif de changement et d’ouverture.

Lire la suite sur Les 50 derniers articles du journal La Croix .

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés