Aux États Unis, un accord à 26 milliards de dollars pour sortir de la crise des opiacés Aucun avis

Quatre sociétés pharmaceutiques mises en cause dans la crise des opiacés, dont le laboratoire Johnson & Johnson, proposent de payer 26 milliards de dollars pour mettre fin aux actions en justice engagées par les États et les collectivités locales.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés