Refus d’obtempérer : des tirs de police très réglementés Aucun avis

Trois policiers, qui ont tiré samedi 4 juin à Paris sur une voiture dont le conducteur est soupçonné d’avoir foncé sur eux lors d’un contrôle, ont été placés en garde à vue. Le conducteur a été grièvement blessé et la passagère est morte des suites de ses blessures. Ces derniers mois, une série de tirs policiers après des refus d’obtempérer présumés interroge.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés