Aumôniers d’hôpital, une place de plus en plus fragile Aucun avis homms2013

75 mots pour vous donner de l'information 0 habillage
Ce dimanche 11 février, l’Eglise célèbre la Journée mondiale des Malades. Alors que la dimension spirituelle est de plus en plus prise en compte dans l’accompagnement des patients à l’hôpital, les aumôniers – tous cultes confondus – sont nombreux à déplorer paradoxalement la précarisation de leur emploi. Des conditions d’exercice dégradées liées à la crise de l’hôpital, mais aussi à une moindre connaissance des religions.

Lire la suite sur Les 50 derniers articles du journal La Croix .

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés