Audience générale – Le pape François appelle les personnes âgées “à une disponibilité généreuse” Aucun avis

Lors de l’audience générale du 11 mai 2022, place Saint-Pierre de Rome, le pape François a poursuivi son cycle de catéchèses sur le thème de la vieillesse, s’inspirant, ce jour, de Judith, héroïne biblique qui sauva « la ville de Béthulie et le peuple de Judée du siège d’Holopherne ». « Après la grande aventure dont elle est protagoniste », a expliqué le pape François, Judith est retournée vivre dans cette même ville où elle a vécu « une belle vieillesse jusqu’à cent cinq ans ». « Une bénédiction particulière. » Aujourd’hui, a-t-il poursuivi, il n’est pas rare qu’il reste « tant d’années à vivre après le moment de la retraite ». « Comment interpréter, comment tirer le meilleur parti de ce temps dont nous disposons ? », s’est interrogé le pape François. Et, « comment puis-je grandir - en âge, cela va sans dire, mais comment puis-je grandir en autorité, en sainteté, en sagesse ? » Bien sûr, pour beaucoup, « il y a l’engagement, à la fois joyeux et fatigant, de s’occuper des petits-enfants », a-t-il remarqué. De nos jours, « les grands-parents ont un rôle très important au sein de la famille » pour aider à élever ces petits-enfants, a développé le pape François constatant que « de nouvelles exigences, même au niveau des relations éducatives et parentales (…) nous obligent à remodeler l’alliance traditionnelle entre les générations ». Cependant, a-t-il continué, « faisons-nous cet effort de “remodèlement” » ? Ou bien « subissons-nous simplement l’inertie des conditions matérielles et économiques » ? La présence ensemble des générations s’allongeant, « cherchons-nous, tous ensemble, de la rendre plus humaine, plus affectueuse, plus juste, dans les nouvelles conditions des sociétés modernes ? », a-t-il questionné.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés