Au Soudan, les journalistes dans le viseur des putschistes Aucun avis

La liberté de la presse pâtit sévèrement du coup d’État du 25 octobre 2021. Au moins 40 journalistes ont déjà été agressés voire détenus temporairement, tandis que plusieurs médias ont cessé leur activité, par refus de la censure ou sous la contrainte.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés