Au Sénégal, la colère ne passe pas après le report de l’élection présidentielle Aucun avis homms2013

57 mots pour vous donner de l'information 0 habillage
L’instabilité s’accentue au fil des jours depuis la décision du président de la République Macky Sall de reporter l’élection présidentielle, tandis qu’une nouvelle manifestation est prévue mardi 13 février. Depuis vendredi, la répression des manifestations a fait trois morts, et des centaines d’arrestation ont eu lieu.

Lire la suite sur Les 50 derniers articles du journal La Croix .

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés