Au Québec, la marche des autochtones pour vaincre le traumatisme des pensionnats Aucun avis

Des membres des Premières Nations se rendent à pied jusqu’à Québec, où le pape François est attendu mercredi 27 juillet. Ils sont partis du dernier pensionnat à avoir fermé ses portes dans la Belle Province.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés