Au procès des attentats du 13 novembre, l’accusé silencieux qui a appris la sociologie en prison Aucun avis

Me Orly Rezlan a justifié, mardi 21, l’usage du droit au silence par Mohamed Bakkali lors du procès. « Un réflexe de protection », a estimé l’avocate en minimisant le rôle de « logisticien » des attentats que l’accusation prête à son client. Alors que le parquet s’est dit « sans illusions » sur la capacité de réinsertion des accusés, Me Rezlan a rappelé que Mohamed Bakkali a passé une licence de sociologie en détention.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés