Au procès de l’attentat de Nice, l’infini chagrin de la famille de Laura, fauchée à 13 ans Aucun avis

Lors de la première journée entièrement consacrée à l’audition des parties civiles, mercredi 21 septembre, la cour d'assises de Paris a notamment entendu les parents, la sœur et le frère de Laura, une adolescente tuée sur la promenade des Anglais. Un récit à quatre voix d’une famille dévastée.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés