Au procès de l’attentat de Nice, les souvenirs poignants des « primo intervenants » Aucun avis

La cour d'assises de Paris a entendu mardi 20 septembre les récits douloureux d’un pompier et d’un urgentiste arrivés juste après l’attentat sur la promenade des Anglais.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés