Au procès de l’Angélus, récit de froid et de faim d’un ancien élève Aucun avis

Le procès en correctionnelle de l’abbé Régis Spinoza, fondateur de l’Angélus, une école catholique hors contrat de Presly, s’est ouvert lundi 22 novembre à Bourges (Cher). En dépit des nombreux récits d’élèves accusant l’ecclésiastique de violence, une seule victime présumée est venue témoigner.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés