Au Pakistan, les catholiques saluent le geste d’apaisement de la Cour suprême sur le blasphème Aucun avis

La Cour suprême du Pakistan a demandé au gouvernement de ce pays à très forte majorité musulmane de faire preuve de souplesse dans le traitement des cas de blasphème passibles de la peine de mort. Chez les catholiques, l’une des minorités religieuses visées par cette législation, des voix saluent ce message de modération.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés