Au Mali, le colonel Goïta au pied du mur Aucun avis

Auteur de deux coups d’État en neuf mois, le colonel Assimi Goïta doit prononcer un discours lundi 7 juin à l’occasion de son investiture comme « président de la transition ». La communauté internationale s’interroge sur la place qu’il entend réserver aux civils et sur ses liens avec les islamistes.
Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *