Au Kazakhstan, le mythe Nazarbaïev s’effondre Aucun avis

Des manifestants se sont emparés de plusieurs bâtiments gouvernementaux de cette ancienne république soviétique, mercredi 5 janvier. Noursoultan Nazarbaïev, qui dirige de facto le pays depuis l’indépendance, a dû se mettre en retrait.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés