Au Japon, la polémique enfle autour des funérailles nationales de Shinzo Abe Aucun avis

Les funérailles nationales en hommage à l’ancien premier ministre Shinzo Abe, prévues le 27 septembre, sont loin de faire l’unanimité au Japon. Près de 60 % de la population critiquent ce personnage clivant, « sexiste », « nationaliste », lié à la secte Moon. Ses obsèques coûteront près de 12 millions d’euros.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés