Après les élections, l’Irlande du Nord « doit réformer ses institutions » Aucun avis

Pour la première fois, le parti nationaliste Sinn Féin est arrivé en tête des élections parlementaires du 5 mai, devançant les unionistes. Pour Mary C. Murphy (1), spécialiste de l’Europe et de la politique nord-irlandaise, ce scrutin ne marque pas seulement la victoire du camp nationaliste, mais aussi la percée des « non-alignés », incarnés par le parti Alliance.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés