Antoine Glaser : « Macron veut une coalition internationale contre le terrorisme dans le Sahel » Aucun avis

Jeudi 10 juin, le président Emmanuel Macron a jugé que la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (Cedeao) a commis une erreur en reconnaissant le colonel Assimi Goïta comme président de la transition au Mali. C’est la « première fois que le président critique aussi directement une organisation africaine », note le journaliste et spécialiste de l’Afrique, Antoine Glaser.
Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *