Allégro pour les « hussards » Aucun avis

Nimier, Blondin, Laurent, puis Déon… Un mouvement littéraire à rebours et sans descendance.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés