« Aider les autres contribue à ma guérison » : victimes de harcèlement à l’école, ils ne veulent plus se taire Aucun avis

À l’occasion de la Journée nationale de lutte contre le harcèlement scolaire, le 18 novembre, trois jeunes âgés de 17 à 20 ans évoquent de longues années d’humiliation et de souffrance. Ces anciennes victimes s’engagent aujourd’hui avec courage, devant des classes ou en prenant la plume.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés