Agnès Callamard« L’universalité des droits est un principe fondamental » Aucun avis

Particulièrement alarmiste sur l’état du monde, Agnès Callamard, secrétaire générale d’Amnesty International et ancienne rapporteuse spéciale de l’ONU, défend l’idée d’une cour mondiale des droits de l’homme.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés