Affaire Quatennens : où commencent les violences conjugales ? Aucun avis

Mis en cause pour des violences conjugales, le député du Nord Adrien Quatennens, reconnaît avoir giflé son épouse, mais se défend d’être un homme violent, imputant son geste, isolé, au contexte de leur séparation. Un argument qui n’est reconnu ni par la loi ni par les experts.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés