Abus sexuels : faut-il lever le secret de confession en cas d’agressions sur mineurs ? Aucun avis

Parmi les recommandations de la Commission indépendante sur les abus sexuels dans l’Église (Ciase), rendues publiques mardi 5 octobre, figure la possibilité d’une levée du secret de la confession. Pour la Ciase, l’Église catholique ne peut déroger à l’obligation de signalement des cas de violences sexuelles sur mineur. Le caractère absolu du secret de la confession fait ainsi débat.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés