À Rafah, les Gazaouis ballottés vers une « zone humanitaire » qui n’en porte que le nom Aucun avis homms2013

48 mots pour vous donner de l'information 0 habillage
L’offensive sur Rafah s’accompagne d’une injonction faite à 100 000 civils de se rendre dans une « zone humanitaire élargie » un peu plus au nord. Un lieu « inadapté », selon les autorités onusiennes. Et le blocage du passage où transite toute l’aide est tout simplement intenable pour Gaza.

Lire la suite sur Les 50 derniers articles du journal La Croix .

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés