À l’Assemblée nationale, de la tempête au chemin de la raison Aucun avis

La session extraordinaire du Parlement doit s’achever cette semaine, entre le 4 et le 7 août. Avec une majorité présidentielle relative, les députés tentent de construire, au-delà des débats houleux, de nouveaux compromis et équilibres politiques. La vigueur des oppositions oblige le gouvernement à reconsidérer sa méthode et à prendre le temps de la concertation en amont des projets de loi.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés