À l’Assemblée, les macronistes souffrent en séance Aucun avis

L’examen du projet de loi sur le pouvoir d’achat, adopté vendredi 22 juillet, a concrétisé les difficultés de la nouvelle configuration de l’hémicycle pour les députés de la majorité. Le risque permanent d’être mis en minorité les oblige à assister passivement aux échanges entre leurs opposants, sans pouvoir s’absenter.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés