À Hong Kong, un général chinois du Xinjiang pour diriger l’armée locale Aucun avis

Le général Peng Jingtang, qui a dirigé les forces spéciales antiterroristes dans la région musulmane du Xinjiang, a été nommé cette semaine à la tête de l’Armée populaire de libération (APL) basée à Hong Kong. Un symbole fort de la volonté de Pékin d’assurer la sécurité totale du territoire.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés