À Grenade, le flamenco reste un art de vivre Aucun avis

Plus encore que dans le reste de l’Andalousie, le flamenco est chez lui, à Grenade. Il reflète le mélange des cultures qui caractérise cette ville, qui fut, jusqu’en 1492, la capitale du dernier royaume musulman d’Espagne.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés