« A Gentleman in Moscow » : confiné dans une prison dorée de l’URSS Aucun avis homms2013

38 mots pour vous donner de l'information 0 habillage
Après la Révolution de 1917, un aristocrate russe est assigné à résidence dans un hôtel moscovite jusqu’à la fin de sa vie. Un huis clos au charme mélancolique, dans lequel Ewan McGregor fait des étincelles.

Lire la suite sur Les 50 derniers articles du journal La Croix .

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés