À Bruxelles, le vote sur le devoir de vigilance reporté sur fond de désaccord Aucun avis homms2013

53 mots pour vous donner de l'information 0 habillage
La présidence belge a annoncé reporter le vote sur le devoir de vigilance. Plusieurs pays, dont l’Allemagne et l’Italie, avaient annoncé s’opposer au texte obligeant les entreprises à prévenir les violations de droits humains ou environnementaux dans leur chaîne de production, y compris chez leurs sous-traitants et fournisseurs.

Lire la suite sur Les 50 derniers articles du journal La Croix .

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés