À 3 000 milliards de dollars, Apple bat des records de valorisation Aucun avis homms2013

Ce sommet s’explique notamment par les plans successifs de rachats d’actions, une opération qui permet de soutenir le cours en Bourse. Tim Cook, le PDG d’Apple, y avait converti la firme à la pomme après le décès de Steve Jobs, en 2011.

Lire la suite sur Les 50 derniers articles du journal La Croix .

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés