« Retrouver mon donneur était la pièce manquante d’un puzzle » Aucun avis

Jeanne, la trentaine, a su très tôt qu’elle était née grâce à un don de sperme. Il y a trois ans, elle a retrouvé son donneur et des réponses à ses questionnements identitaires.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés