« Les tissus ont une mémoire » : le toucher, remède aux tourments du corps et de l’âme Aucun avis

Ostéopathe, infirmière ou sage-femme, ils ont entre les mains des corps fragilisés par l’âge, la maladie ou les événements de la vie. Alors que la crise sanitaire nous a tenus à distance les uns des autres, ces soignants constatent un besoin d’être touché inédit. Mais pas n’importe comment. À fleur de peau/le soin (2/5).
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés